Chirurgie intime de l'homme : la Pénoplastie

La pénoplastie ou phalloplastie est un acte de confort qui a pour but d’augmenter la taille et/ou la circonférence du pénis. Il s’agit souvent d’une préoccupation majeure chez certains hommes, parfois mal vécue avec des répercussions psychologiques importantes.
La pénoplastie ne corrige pas les troubles de l’érection.

La pénoplastie d’élargissement permet d’obtenir une augmentation de la circonférence de la verge aussi bien au repos qu’en érection : c’est l’intervention la plus fréquente.
La pénoplastie d’allongement n’est effective que sur la verge au repos : elle ne saurait améliorer les ambitions sexuelles de certains hommes.

L’examen clinique permettra de mieux définir la demande du patient et les possibilités de correction. Selon le cas il est possible de compléter l’examen par l’avis d’un urologue, d’un sexologue ou d’un andrologue si nécessaire.

Il est conseillé d’arrêter toute prise d’aspirine avant l’intervention et toute consommation tabagique en cas de lipofilling par transfert de graisse autologue. Il est prudent de prévenir un herpès génital chez les patients prédisposés par un traitement adapté quelques jours avant l’intervention.

Déroulement de l’intervention

Il existe plusieurs techniques :

La réinjection de graisse par lipofilling selon la méthode de Coleman : une fois prélevée par lipoaspiration au niveau de l’abdomen ou des hanches, la graisse est centrifugée pour la débarrasser des autres substances. Cette graisse pure est ensuite injectée à l’aide de micro-canules sous la peau du fourreau, au dessus des corps caverneux. L’intervention se réalise en clinique et ne nécessite qu’une journée d’hospitalisation : elle se fait le plus souvent sous anesthésie générale ou neurolept-analgésie. Les suites sont simples et peu douloureuses, il est recommandé de porter des sous vêtements amples, pas trop serrés et l’activité sexuelle est possible au bout de 3 semaines environ, avec port d’un préservatif lubrifié pour éviter tout risque d’irritation.

Coût de l’intervention : les honoraires sont de 4500 € HT (+ 20% de TVA soit 900 €) auxquels il faut ajouter selon l’option choisie les frais de séjour en clinique + les honoraires de l’anesthésiste.

L’injection d’Acide Hyaluronique réticulé : la technique est indolore et se pratique sans aucune hospitalisation, au cabinet du chirurgien. L’acide hyaluronique est un des constituants naturels de la peau qui a un effet volumateur immédiat : ses effets ont une durée de plusieurs mois pouvant aller jusqu’à 24 mois (c’est un produit résorbable). L’acte ne dure que quelques minutes (15 à 20 mn).

L’injection est :

  • Indolore, après application d’une crème de type Emla ou après une minime anesthésie locale punctiforme.
  • Il ne nécessite ni hospitalisation, ni anesthésie générale, ni chirurgie.
  • Il n’y a aucune cicatrice.
  • L’acide hyaluronique est injecté de façon non traumatique à l’aide d’une micro-canule souple dont l’extrémité arrondie  garantie une grande sécurité.
  • Le résultat est immédiat et durable pendant 12 à 24 mois.
  • L’activité sexuelle est possible dès le 2ème jour.

Coût de l’acte :
Il est fonction de la quantité d’acide hyaluronique utilisée : le coût est de 300 € HT par seringue, sachant qu’un minimum de 5 à 6 seringues est nécessaire.

Les suites opératoires et les résultats

Lorsque l’indication est bien posée, le bénéfice du résultat rend un réel service au patient conforme à ses attentes.
Il peut parfois exister quelques imperfections localisées sans que celles-ci ne représentent une complication. Il peut s’agir de :

  • Discrète irrégularité avec petits nodules sous-cutanés sans aucune gravité, en rapport avec une inflammation passagère ou une cicatrisation qu’il est possible de corriger dans un 2e temps.
  • Une correction insuffisante peut faire l’objet d’une minime retouche dans les mêmes conditions.

Les complications sont très rares même si le risque zéro n’existe pas. Dans la plupart des cas, les patients sont pleinement satisfaits du résultat :

  • Hématome (exceptionnel), infection, œdème transitoire.
  • Il n’existe aucun effet ni aucune altération de la fonction érectile.