Injections d’acide hyaluronique

Il s’agit de techniques non invasives, c’est-à-dire non chirurgicales, visant à corriger les effets du vieillissement et la perte des volumes du visage.

Parmi les nombreux produits de comblement mis sur le marché, l’Acide Hyaluronique possède des propriétés exceptionnelles qui en font aujourd’hui un produit de référence dans le monde.

Médicament à l’origine utilisé en ophtalmologie (en 1934), ce produit a également trouvé ses indications en ORL, en urologie, en orthopédie. Ses qualités ont permis d’étendre ses indications à la médecine esthétique, comme produit de comblement.

Il participe à la fois au comblement et à l’hydratation de la peau, l’acide hyaluronique étant un de ses constituants à 50%. Il s’agit de plus d’un produit biodégradable sur une durée de 9 à 18 mois. Les résultats sont immédiats.

L’Acide Hyaluronique peut être utilisé :

pour ses qualités hydratantes (acide hyaluronique peu réticulé)
pour le comblement de sillons (sillon naso-génien)
pour la correction de rides superficielles
pour redonner du volume : au niveau des pommettes, du menton, des lèvres (ourlet des lèvres, épaississement donnant un aspect pulpeux et naturel)

Le Dr Richard AZIZA utilise les produits JUVEDERM (laboratoires ALLERGAN)

Les techniques d’injection de l’acide hyaluronique

  • à l’aide d’une aiguille très fine,
  • à l’aide d’une micro-canule souple qui a l’avantage de réaliser une injection homogène dans un même plan et d’éviter la blessure de petits vaisseaux, puisque l’extrémité de la canule est arrondie et non biseautée comme une aiguille.

La consultation appréciera la morphologie du visage, ses contours, les volumes, l’aspect des lèvres, des sillons naso-géniens, le menton , les tempes.

Cet examen permet :

de préciser les zones nécessitant l’utilisation d’un acide hyaluronique volumateur ou d’un produit d’action plus superficielle,

d’établir avec le patient une « cartographie » et de proposer un projet thérapeutique.

Schématiquement, on peut proposer différents traitements en fonction de la forme du visage : rond, long, intermédiaire.

Visages ronds : outre les rides et les sillons, la correction de la ligne mandibulaire, paramentonnière complètera la chirurgie pour permettre de réaliser et d’entretenir le traitement de l’ovale du visage.

Visages longs : c’est l’indication idéale de produits plus ou moins concentrés :

– Produits « épais », «cohésifs» dans :
les tempes,
les pommettes,
les régions para-mentonnières, les joues,
les sillons naso-géniens.

– Produits « moyens », plus «fluides» :
pour adoucir les volumes (joues, régions paramentonnières) traités précédemment,
pour compléter de façon plus superficielle une correction profonde (sillon naso-génien),
pour rajeunir la région orbitaire ou labiale.

Visage « intermédiaire » : on associe à des degrés variables les indications précédentes.

Il est possible d’associer dans la même séance, un traitement par la Toxine Botulique.

  • Suites post-injection

    Les premiers jours, il peut exister quelques irrégularités temporaires dues à la répartition inhomogène de l’œdème, ou un aspect d’hypercorrection (en relief ) qui va progressivement disparaître.
    Des petites ecchymoses peuvent apparaître (notamment avec l’utilisation d’une aiguille).

  • Résultat

    Il s’apprécie au bout de quelques jours, même si la correction est immédiate. La durée d’action est variable en fonction :

    • de la zone traitée (soumise ou non à la mimique),
    • du produit injecté et sa fluidité,
    • de chaque individu.

  • Contre-indications

    • grossesse, allaitement,
    • herpès labial, problème infectieux local,
    • allergie sévère,
    • maladie auto-immune,
    • la prise d’aspirine ou d’anticoagulants peut favoriser un saignement au niveau des sites d’injection (ecchymoses, hématomes).

  • Risques et complications

    • œdème, rougeur, ecchymoses, disparaissant très rapidement (en 24 à 72h),
    • herpès labial,
    • granulomes (réaction inflammatoire) sous forme de petits nodules indurés parfois visibles sous la peau (rares), ils peuvent prendre un aspect violacé et nécessitent des traitements spécifiques (injections de corticoïdes, chirurgie parfois),
    • les risques d’infection (abcès) ou de nécrose sont exceptionnels.

La consultation préalable est nécessaire pour que le Docteur Aziza puisse vous proposer le traitement ou le geste chirurgical le plus adapté à votre cas personnel, merci de prendre contact pour un rendez-vous.